L'examen de la réforme pénale prévu demain devant la commission des lois est reportée. Christiane Taubira aurait dû normalement ouvrir les débats. Ce sera maintenant au nouveau gouvernement de préciser le calendrier et de dire s'il maintient ou non la présentation d'une réforme pénale le 14 avril prochain.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.