Laetitia, 32 ans, a été condamnée mardi à cinq ans de prison, dont trois avec sursis pour avoir tué son bébé après avoir accouché seule, en mai 2012.

Laetitia comparaissait devant la cour d'assises de l'Isère pour avoir tué son bébé à sa naissance
Laetitia comparaissait devant la cour d'assises de l'Isère pour avoir tué son bébé à sa naissance © Maxppp / Christophe AGOSTINIS

L'avocate générale avait requis cinq ans. L'accusée a été incarcérée à la prison pour femmes de Lyon-Corbas.

Laëtitia Fabaron, 32 ans, ne savait pas qu'elle était enceinte. Elle avait caché le corps dans son congélateur. Un an plus tard, en avril 2013, son compagnon de l'époque, qui n'était pas le père de l'enfant, avait découvert le corps.

A l'écoute du verdict, Laëtitia Fabaron a pleuré. Véronique Pueyo de France Bleu Isère l'a interviewée, accablée :

Avant de vivre ça, je disais que ces femmes étaient des monstres

Son avocate s'est exprimée à la sortie du tribunal et a annoncé qu'elle allait travailler pour essayer de faire aménager la peine :

J’espérais que le sursis couvrirait la peine. Cela va être dur pour elle de retourner en prison.

Laëtitia Fabaron avait fait deux mois de détention provisoire en 2013, après son arrestation, mais elle avait été remise en liberté sous contrôle judiciaire. Ce que souhaite la jeune femme désormais, c'est pouvoir témoigner, lever le tabou sur le déni de grossesse.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.