Le parquet de Bordeaux a indiqué vendredi n'avoir pris aucune décision concernant l'orientation des réquisitions qu'il prendra à l'égard de Nicolas Sarkozy, mis en examen le 21 mars pour abus de faiblesse dans le cadre de l'affaire Bettencourt.

palais de justice de Bordeaux
palais de justice de Bordeaux © CC Clément Livolsi
Sur son site hier soir, puis dans son édition datée de vendredi, Le Parisien rejoint par le Figaro indiquent que le procureur de la République de Bordeaux envisage de requérir un non-lieu à l'égard du chef de l'Etat. Dans le communiqué, le procureur de la République Claude Laplaud indique "Le parquet de Bordeaux n'a pris aucune décision quant à l'orientation des réquisitions qu'il sera amené à prendre" dans le dossier Bettencourt, indiquant qu'une "analyse détaillée" du dossier doit être faite avant toute décision formelle. S’il affirme donc n’avoir pris aucune décision, le Parquet ne dément pas qu'il pourrait aller dans ce sens. Il a trois mois pour rendre des réquisitions définitives, _Nathalie Hernandez_
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.