Lilian Lepère, le salarié qui  était resté caché pendant la prise d'otage des frères Kouachi
Lilian Lepère, le salarié qui était resté caché pendant la prise d'otage des frères Kouachi © Capture d'écran france 2

Lilian Lepère, l'homme resté caché plus de huit heures sous un évier de l'imprimerie où s'étaient barricadés les frères Kouachi, porte plainte. Il estime que certains médias l’ont mis en danger.

Le jeune homme porte donc plainte pour mise en danger de la vie d'autrui contre deux chaines de télévison TF1 et France 2 et une radio : RMC. L'avocat de Lilian Lepère estime que plusieurs interventions médiatiques, pendant la prise d'otages de l'imprimerie de Dammartin-en-Goëleont directement menacé la vie de son client.

Il y d'abord le député local qui révèle sur RMC la présence d'une personne cachée à l'intérieur. Puis la sœur de Lilian Lepère interrogée sur France 2, information reprise par TF1.

Paradoxalement, c'est sur un plateau de télévision, le 20 heures de France 2, que trois jours après la fin de la prise d'otages Lilian Lepère était venu raconter son calvaire : recroquevillé huit heures et demi sous un évier, à quelques centimètres de l'un des frères Kouachi. Son portable en mode vibreur, le jeune graphiste prévient ses proches et la police.

Lilian Lepère au 20h de France 2

Depuis le 13 août dernier, c'est la BRDP, la Brigade de répression de la délinquance contre la personne, qui est en charge de cette enquête. D’autres plaintes pour mise en danger de la vie d'autrui ont également été déposées, notamment contre BFM télé par des otages de l'Hyper Cacher de Vincennes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.