blocage à l’assemblée sur la proposition de loi sur l’autorité parentale
blocage à l’assemblée sur la proposition de loi sur l’autorité parentale © reuters

Les députés français ont adopté mardi par 328 voix contre 231 le projet de réforme pénale qui supprime les peines plancher et crée la contrainte pénale, une nouvelle peine en milieu extérieur alternative à la prison.

Tous les groupes de gauche ont voté en faveur de ce texte présenté par Christiane Taubira, la ministre de la Justice. L'opposition, l'UMP notamment qui a mené bataille dans l'hémicycle, a se sont prononcés contre ce projet de loi que le Sénat examinera à son tour à partir du 24 juin.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | La réforme pénale suite et fin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.