manuel valls lance une enquête sur les primes de cabinet évoquées par claude guéant
manuel valls lance une enquête sur les primes de cabinet évoquées par claude guéant © reuters

Décidément, l'ancien ministre de l'Intérieur collectionne moins les tableaux que les tuiles. Lors d'une perquisition, un nouveau virement suspect (de 25.000 euros, provenant de Jordanie) a été découvert sur l'un de ses comptes.

Après les ventes de tableaux suspectes, un nouvel élément a été découvert par les juges. Selon une source proche du dossier, l'un des comptes de Claude Guéant affiche un virement suspect, d'un montant de 25.000 euros et provenant de Jordanie.

Selon l'Express, qui révèle l'information, deux notes à en-tête du ministère de l'Intérieur, dont Claude Guéant a été locataire, évoquent des relations régulières entre ce dernier et plusieurs hommes clés du régime libyen. Notamment l'homme d'affaires Ziad Takieddine, qui accuse depuis plusieurs mois Claude Guéant d'avoir organisé un financement illicite de la campagne de Nicolas Sarkozy, en 2007.

L'ancien ministre de l'Intérieur s'est pour l'instant refusé à tout commentaire sur cette information.

Les précisions de Sara Ghibaudo

. ### Un souci de plus Les juges s'interrogent déjà sur un versement de 500.000 euros au profit de l'ex-ministre, découvert lors de la même perquisition, le 27 février. Un virement que Claude Guéant a justifié par la vente de deux tableaux d'un peintre flamand, et ce même si les experts contestent la valeur de vente des œuvres. L'ex-ministre de l'Intérieur est également pointé du doigt dans une autre histoire de tableau. Cette fois, une oeuvre offerte en novembre 2011 par le président ivoirien Alasssane Ouattara, lors d'une visite officielle. Et qui n'aurait donc jamais dû quitter la place Beauvau. Claude Guéant se défend en assurant que la circulaire lui interdisant de "privatiser" le tableau ne concerne que les oeuvres "de valeur ou qui présentent un intérêt artistique, culturel, scientifique ou historique". Or ce tableau n'aurait selon lui qu'une valeur "affective".
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.