marc dutroux demande sa libération conditionnelle
marc dutroux demande sa libération conditionnelle © reuters

BRUXELLES (Reuters) - Condamné à la réclusion à perpétuité pour le rapt et le viol de six jeunes filles dans les années 1990, ainsi que le meurtre de quatre d'entre elles, le pédophile belge Marc Dutroux demande à la justice sa mise en liberté conditionnelle.

Sa demande a été examinée à huis clos pendant deux heures lundi par le tribunal de l'application des peines de Bruxelles, en présence du condamné, dans une salle placée sous haute surveillance. La décision sera rendue le 18 février.

Aux termes de la loi belge, un condamné peut être placé en liberté conditionnelle après avoir purgé le tiers de sa peine ou après quinze ans de détention s'il a été condamné à perpétuité.

Théoriquement, Marc Dutroux, 56 ans, incarcéré à la prison de Nivelles, serait libérable en avril prochain.

Son ex-femme et complice Michelle Martin a été autorisée en août dernier à sortir de prison, une décision qui a soulevé un tollé en Belgique.

Ayant purgé 16 des 30 ans de prison auxquels elle a été condamnée, Michelle Martin a été transférée dans un couvent de Malonne, à 60 km au sud-est de Bruxelles, qui a accepté de la recevoir.

Les crimes de Marc Dutroux, arrêté en 1996 puis reconnu coupable de l'enlèvement et du viol de six fillettes, dont deux ont été tuées de ses mains tandis que deux autres sont mortes de faim, continuent de hanter la Belgique.

Ben Deighton, Guy Kerivel pour le service français

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.