le procès du mediator ouvert à nanterre en présence de jacques servier
le procès du mediator ouvert à nanterre en présence de jacques servier © reuters

Les premiers témoins cités par les avocats de la défense ont été entendus ce matin, dont plusieurs salariés du groupe Servier. L'un d'eux a déclaré "regretter ce qu'il est arrivé aux patients". Retrouvez l'audience minute par minute.

En début d'après-midi, le procureur a déposé une demande de supplément d'information. Demande évidemment suivie par la défense de Servier, qui réclame un renvoi du procès depuis son ouverture. Mais demande également suivie par les parties civiles. Et ce consensus entre les parties pourrait donc faire pencher la balance. Le tribunal doit se prononcer demain à 14 heures sur la poursuite ou non de ce procès.

> Retrouvez le dossier complet

Le procès minute par minute

Ce matin, les deux premiers témoins de la défense ont été entendus par le tribunal:

Patrick Genissel , salarié du groupe Servier depuis 30 ans, et responsable de la biopharmacie.

Isabelle Tupinon-Mathieu , chef du département de recherche chez Servier a ainsi déclaré:

Je ne peux pas répondre aujourd'hui sur le contexte de l'époque. Mais je regrette ce qu'il est arrivé aux patients.

Les autres journées d'audience:

Mardi 28 mai: un représentant de Servier déclare: "on ne l'a pas caché, mais on ne l'a pas signalé"

Lundi 27 mai: un député évoque "la dissimulation" des laboratoires Servier

Vendredi 24 mai: pourquoi ne pas avoir retiré le Mediator plus tôt?

Jeudi 23 mai: audition d'Irène Frachon, pneumologue qui a révélé les dangers du Mediator

Mercredi 22 mai : les premières victimes témoignent

Mardi 21 mai: bataille de procédure, le procès doit-il se tenir?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.