mehdi nemmouche pose des conditions à sa remise à la belgique
mehdi nemmouche pose des conditions à sa remise à la belgique © reuters

Son avocat a annoncé qu'il renonçait à se pourvoir en cassation contre la décision de la cour d'appel de Versailles, qui confirmait sa remise à la justice de Belgique. L'homme est soupçonné d'avoir tué quatre personnes fin mai au Musée juif de Bruxelles.

Jusqu'ici le suspect, qui disait craindre une extradition vers Israël, refusait la décision de la justice française. Il avait décidé de déposer un pourvoi contre son départ forcé pour la Belgique, décidé par la cour d'appel de Versailles.

Mais selon son avocat, qui juge finalement la décision "satisfaisante", a annoncé que son client renonçait à son pourvoi. Il faut dire que son défenseur n'avait de toute façon pas remis dans les temps le document qui devait accompagner sa demande : le greffe de la Cour de cassation l'attendait lundi soir au plus tard, et ne l'a jamais vu arriver.

Volontaire ou non, la justice doit désormais acter ce désistement.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.