les pesticides nous empoisonnent-ils ?
les pesticides nous empoisonnent-ils ? ©

Le géant des organismes génétiquement modifiés et des pesticides a été reconnu responsable en appel des séquelles subies par un céréalier après l'utilisation d'un herbicide pour le maïs, le Lasso. Paul François est aujourd'hui partiellement handicapé.

En France, le Lasso ne fera plus de victime : le pesticide y a été interdit de vente en 2007, tout comme au Canada, en Belgique ou en Grande-Bretagne. Paul François, agriculteur en Charente, a eu la malchance d'être intoxiqué avant, en 2004 . Il a subi de graves troubles neurologiques, et se bat toujours pour faire reconnaître la toxicité de ce type de produits.

"Un espoir pour tous les agriculteurs"

Le groupe américain Monsanto avait déjà été condamné, en première instance en 2012, à "indemniser entièrement" le céréalier. Une décision confirmée ce jeudi par la cour d'appel de Lyon.

Et pour son avocat Vincent de Fourcroy, ce n'est qu'un début.

Il y a d'autres affaires en cours contre Monsanto. Ce jugement est un espoir pour tous les agriculteurs.

Par la voix de son avocat Jean-Daniel Bretzner, Monsanto a annoncé sa volonté de se pourvoir en cassation. Le défenseur assure en effet que l'arrêt n'est "pas convaincant" et truffé d'"erreurs" . Il questionne notamment le préjudice invoqué par l'agriculteur.

Le 27 avril 2004, il avait inhalé des émanations d'herbicide en vérifiant sa cuve d'épandage. Il avait ensuite souffert de malaises, de vertiges, de bégaiements et de divers troubles pendant plusieurs mois . Il dénonce depuis un défaut d'information sur la présence d'un produit toxique dans le Lasso.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.