palais de justice de Bordeaux
palais de justice de Bordeaux © CC Clément Livolsi

Après une confrontation entre Nicolas Sarkozy et le majordome de Liliane Bettencourt, puis un long entretien au Palais de Justice de Bordeaux avec le juge Jean-Michel Gentil, l'ancien Président de la République a été mis en examen.

Le but de ces confrontations était de vérifier combien de fois Nicolas Sarkozy a pu se rendre au domicile de l'héritière de l'Oréal pendant sa campagne, et s'il l'a rencontrée à cette occasion. Il a toujours affirmé s'être rendu au domicile des Bettencourt une seule fois pendant sa campagne présidentielle de 2007, pour y rencontrer brièvement André Bettencourt.

Le dossier est celui des abus de faiblesse dont aurait été victime Mme Bettencourt (première fortune de France) depuis septembre 2006. Nicolas Sarkozy a été placé sous le statut de témoin assisté par le juge le 22 novembre 2012, à l'issue de douze heures d'audition.

Certains membres du personnel de la famille Bettencourt ont affirmé avoir vu Nicolas Sarkozy a d’autres reprises durant la campagne présidentielle de 2007

A Bordeaux, Stéphane Iglésis

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.