Au terme de trois heures d'audition, l'ex-maître chien déjà impliqué dans l'affaire Maëlys a avoué, cette fois, le meurtre d'un jeune caporal de 23 ans, Arthur Noyer. Les ossements du jeune homme avaient été retrouvés en septembre 2017 au pied du massif des Bauges en Savoie.

Des gendarmes bloquent le col de Marocaz, près de Cruet, alors que Nordahl Lelandais a été ramené par les enquêteurs sur les lieux du meurtre d'Arthur Noyer, le 29 mars 2018
Des gendarmes bloquent le col de Marocaz, près de Cruet, alors que Nordahl Lelandais a été ramené par les enquêteurs sur les lieux du meurtre d'Arthur Noyer, le 29 mars 2018 © AFP / JEAN-PIERRE CLATOT

Après trois heures d'audition de Nordahl Lelandais au palais de justice de Chambéry, la juge en charge du dossier sur l'assassinat d'Arthur Noyer a décidé d'amener le suspect, déjà mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys en Isère, sur les lieux où des ossements du  jeune caporal de 23 ans avaient été retrouvés, en automne dernier, par un promeneur à quelques dizaines de kilomètres à l'est de Domessin, la commune où résidait Nordahl Lelandais. Des gendarmes-enquêteurs et la magistrate en charge de cette affaire sont partis vers 15 heures, au pied  du massif des Bauges, sur la commune de Cruet, encore une fois dans la montagne, comme pour le meurtre de Maëlys de Araujo.

On ne sait pas si ce sont les dernières analyses des experts de la gendarmerie qui ont poussé Nordahl Lelandais à reconnaître le meurtre du jeune caporal, ou s'il avait déjà commencé à tout lâcher à la suite de ses aveux complets sur Maëlys, il y a dix jours à Grenoble. 

Toujours est-il que Nordahl Lelandais a donc reconnu, à ce jour, être à l'origine de la mort d'un soldat et d'une jeune fille, à cinq mois d'intervalles, ce qui devrait encore renforcer les soupçons des enquêteurs pour d'autres disparitions inquiétantes au moins dans la région ces dernières années. 

Selon nos informations, il n' y a pas encore eu, pour l'instant, d'autres indices, d'autres liens entre Nordahl Lelandais et la dizaine de disparus sur lesquels travaillent des gendarmes et des magistrats.

N. Lelandais conduit sur les lieux de la découverte des ossements d'A. Noyer
N. Lelandais conduit sur les lieux de la découverte des ossements d'A. Noyer © Visactu / Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.