Notre Dame-des-Landes
Notre Dame-des-Landes © radio-france / PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Le tribunal administratif de Nantes a rejeté ce matin les recours contre les volets environnementaux du projetd'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), a déclaré Jocelyn Duval, l'avocat du concessionnaire Vinci.

Cette décision permet aux partisans de cet aéroport controversé situé près de Nantes de réclamer un lancement des travaux "dès la rentrée ", sans attendre les appels des opposants, mais la balle est dans le camp de l'exécutif.Les 17 recours que le tribunal administratif de Nantes a examinés émanaient de l'Acipa, la principale association d'opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, mais aussi d'associations d'agriculteurs et d'élus locaux. Europe Ecologie-Les Verts, plusieurs associations écologistes et des particuliers figuraient aussi parmi les requérants.

Invité de France Inter, Laurent Pinatel , porte-parole de la Confédération paysanne , très opposée au projet d'aéroport n'est pas surpris. Il pense que

Il faut revoir absolument ce projet

Du coté despartisans du projet, on se félicite naturellement, à l'image de Christophe Clergeau , premier vice-président de la Région Pays de Loire, interrogé par Martial Cure .

C'est une très bonne nouvelle

Notre Dame-des-Landes
Notre Dame-des-Landes © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.