Oise hebdo
Oise hebdo © DR

L'hebdomadaire a été condamné vendredi à retirer de la vente son dernier exemplaire. Un article a été jugé comme portant atteinte à la vie privée. La présidente du tribunal interdit le suivi en direct de l'audience.

L'article incriminé relate le suicide d'un commerçant de Beauvais. Le journal a dû retirer immédiatement des kiosques tous ses exemplaires, avec une amende de 500 euros par heure de retard. C'est une condamanation rarissime, et la direction de l'hebdomadaire a fait appel.

Jean-Philippe Deniau a assisté à l'audience.

►►► LIRE AUSSI | Presse : une condamnation exceptionnelle

Jean-Philippe Deniau, du service police-justice de France Inter, devait raconter l'audience en direct sur son compte Twitter. Son smartphone, comme ceux de tous les journalistes présents, a été confisqué.

[View the story "Oise-Hebdo : audience en référé" on Storify]

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.