Centre de rétention du Bois de Vincennes en 2008
Centre de rétention du Bois de Vincennes en 2008 © Maxppp / Aurelie Audureau

Ils sont onze, en situation irrégulière, et désormais en fuite. Onze étrangers à avoir fui dans la nuit de vendredi à samedi le centre de rétention administrative du Bois de Vincennes, à Paris. Ils auraient découpé un grillage pour se faire la belle.

On ne connait pour l'instant ni leur nationalité, leur âge ou leur sexe. Ce qu'on sait, c'est que si ce type d'évasion est plutôt fréquent, on voit rarement autant de retenus s'enfuir en une seule fois.

"Le chef du centre a immédiatement pris toutes les mesures pour enrayer cette faille", assure une source policière. Une source proche du dossier admet que les évasions de retenus sont relativement fréquentes : quatre ces huit derniers mois. "Mais autant en une seule fois, c'est extrêmement rare, en général c'est une ou deux personnes".

Le reportage de Mathieu Auger.

Le centre de rétention administrative (CRA) de Vincennes est situé dans le 12e arrondissement de Paris. Ce n'est pas sa première mésaventure : en 2008, il avait même brûlé suite à des émeutes. Elles avaient éclaté après la mort d'un retenu tunisien, d'une crise cardiaque. Une cinquantaine de personnes en avaient profité pour partir.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.