La Préfecture de Police de Paris a lancé hier soir une procédure d'interdiction pour deux manifestations prévues samedi dans la capitale. Il s'agit de la manifestation en mémoire de Clément Méric, militant antifasciste tué en juin dernier au cours d'une bagarre avec des skinheads, et du rassemblement de soutien à Esteban Morillo, suspecté d'avoir porté les coups mortels. La Préfecture craint des troubles à l'ordre public.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.