Cela fait partie des enregistrements les plus délicats pour Patrice de Maistre, ces conversations où il rappelle à Liliane Bettencourt qu’elle avait l’intention de lui offrir un cadeau.

« Est-ce que vous avez toujours envie de me faire un cadeau ?, entend-t-on dans les enregistrements clandestins diffusés à l’audience. « Si vous vous voulez faire quelque chose, il faudrait que ça soit en Suisse, mais ça me permettrait d’acheter le bateau de mes rêves. Mais c’est du superflu, je peux très bien vivre sans. »

Si bien d’ailleurs que Patrice de Maistre n’achètera finalement pas son bateau. Ce voilier de 21 mètres qui le faisait pourtant rêver. Lui qui a appris à naviguer tout petit.

Mais alors que Liliane Bettencourt est prête à lui faire cadeau de 500 000 euros venus de Suisse, son gestionnaire de protection et gestionnaire de fortune se ravise : « j’ai vu que j’allais franchir la ligne jaune et je n’ai jamais pris cet argent »

Où sont alors passés ces 500 000 euros ? Pas de trace évidemment, puisque l’argent n’a jamais été déclaré. « Madame Bettencourt a pu le donner à pas mal de gens … » lâche l’ancien gestionnaire de fortune. Avant de rappeler que ses comptes en banque ont été examinés, maisons et bureaux perquisitionnées, famille interrogée … sans que les enquêteurs n’ait rien trouvé.

► ► ► DOSSIER |Suivez l'audience en direct, comprenez les enjeux du procès

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.