Patrick Henry en 2002
Patrick Henry en 2002 © MaxPPP / Stéphane Geufroi

Patrick Henry, condamné en 1977 à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de Philippe Bertrand, un enfant de sept ans, obtient une remise en liberté conditionnelle. Le parquet a annoncé jeudi après-midi qu'il faisait appel. Patrick Henry avait été remis en liberté conditionnelle en 2001 mais des démélés avec la justice en 2002 puis 2003 avaient annulé cette libération et l'avaient reconduit en prison.

Une audience s'est tenue le 8 décembre 2015 devant le tribunal d'application des peines, au centre de détention de Melun où Patrick Henry, 62 ans, est incarcéré.

Il a payé sa dette auprès de la société. A 62 ans, il a hâte de finir sa vie en homme libre, après avoir passé toute sa vie derrière les barreaux, a déclaré son avocate Me Delaby-Faure.

Il échappe de justesse à la peine de mort en 1977

Condamné à la réclusion à perpétuité en 1977 pour le meurtre de Philippe Bertrand, un enfant de sept ans, Patrick Henry a échappé à la peine de mort grâce notamment à la plaidoirie de son avocat Robert Badinter.

robert Badinter au procés de Patrick Henry en 1977
robert Badinter au procés de Patrick Henry en 1977 © MaxPPP

Patrick Henry avait obtenu sa mise en liberté conditionnelle en mai 2001 après 25 ans de prison. Mais en juin 2002, il commet un vol à l'étalage puis est interpellé en Espagne en possession de 10 kg de cannabis. Sa liberté conditionnelle a alors été annulée.

Le retour sur la vie de Patrick Henry avec Jean-Philippe Deniau dans le journal de 13h de Claire Servajean:

Le parquet pourrait faire appel de cette nouvelle décision

Depuis 2002, Patrick Henry a fait cinq demandes de libération conditionnelle, toutes acceptées par le tribunal de l'application des peines, puis rejetées après appel du parquet.Le parquet de Melun a annoncé dans l'après midi qu'il faisait une appel de cette nouvelle décision.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.