Peter Cherif lors de son procès en janvier 2011
Peter Cherif lors de son procès en janvier 2011 © MaxPPP

A un peu plus de 33 ans, Peter Chérif est aujourd’hui considéré comme un vétéran du djihad. En dix ans ce proche des frères Kouachi a abandonné la délinquance pour aller gagner ses galons comme combattant en Irak et au Yémen. Le Yémen d’où est parti l’ordre de tuer ceux qui ont insulté le Prophète dans « Charlie Hebdo ». Des Buttes Chaumont au Yémen, itinéraire d’un des terroristes les plus recherchés au monde .

En octobre 2004 sa famille signale sa disparition à l’ambassade de France en Syrie. Le jeune homme est parti faire la guerre en Irak contre les américains. Il a tout juste 22 ans. Peter Chérif a prétexté aller étudier en Syrie l’arabe et le Coran. Il a touné le dos à son passé de délinquant. Tombé plusieurs fois pour braquages et vols à main armée, il a rêvé un moment de s’engager dans l’armée .L’année 2003 va marquer un tournant, Peter Chérif se radicalise , il se dit révolté par la guerre en Irak menée par les américains. Il fréquente un petit groupe de son quartier de XIXe arrondissement et va écouter les enseignements religieux de Farid Benyettou. Il intègre la filière dite des Buttes Chaumont qui envoie des combattants en Irak. Là-bas Peter Chérif est blessé et capturé pendant la bataille de Falloujah en décembre 2004. Il est incarcéré à Abou Ghraib, condamné à 15 ans de réclusion et transféré à Badush dans le nord de l’Irak. L’attaque de la prison par un commando en mars 2007 lui permet de s’enfuir, il passe en Syrie où les services français l’interceptent un an plus tard.

Jugé en France en 2011 dans le procès de la filière des Buttes Chaumont , Peter Chérif fait profil bas lors de l’audience sur son fondamentalisme et il parle d’un coup tête pour l’Irak, ému par le sort de la population. Le dernier jour de son procès il ne se présente pas et disparait. Il écope de cinq ans de prison et d’un mandat d’arrêt. Depuis le contre-espionnage l’a localisé au Yémen. Là où va se rendre l’un des frères Kouachi à l’été 2011.Aujourd’hui Peter Chérif pourrait selon certaines sources avoir gagné la Syrie.

Peter Chérif est depuis fin septembre 2015 inscrit sur la liste noire du département d’état américain des combattants terroristes étrangers . Il rejoint notamment Salim Benghalem considéré par les Etats Unis depuis un an comme étant un des bouchers du groupe Etat Islamique.

► ► ► INFOGRAPHIE | Les filières djihadistes au coeur des attentats

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.