procédure européenne contre la france sur notre-dame-des-landes
procédure européenne contre la france sur notre-dame-des-landes © reuters

Selon nos confrères de France Info, une plainte contre X va être déposée jeudi dans le dossier du futur aéroport controversé. Elle dénonce des menaces contre des entreprises associées au projet, alors que Manuel Valls le soutient à nouveau officiellement.

C'est une plainte qui fait suite à des années de combat au quotidien pour plusieurs entreprises locales. Une plainte pour "atteinte à la liberté d'entreprendre et menaces de dégradations contre des entreprises". Elle émane d'une association qui soutient le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, et fait suite à de nouvelles menaces proférées contre des sociétés susceptibles de travailler sur le projet.

Le reportage de Sarah Lemoine

1 min

"Il y a un site Internet sur lequel on est cité comme étant une cible"

Destruction d'engins de chantier, dégradation de bureaux, vols de données, piratage de site internet, intimidation des salariés ou pneus crevés... Depuis trois ans, une quinzaine de sociétés intervenues sur le site du futur aéroport ont été victimes d'actes de malveillance, selon la filiale de Vinci AGO, son concessionnaire.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Le témoignage complet sur le site de France Info

Parmi tous les patrons contactés, un seul a accepté de témoigner. Il faut dire que Patrice Valantin et sa société Dervenn vivent un cauchemar depuis maintenant trois ans.

Il y a un site Internet sur lequel on est cité comme étant une cible, en invitant tout le monde à venir perturber la vie de l'entreprise et en nous menaçant de faillite et de chômage technique. Ça m'arrive assez souvent de dormir à l'entreprise pour la défendre . L'objectif des opposants c'est de créer un climat de peur pour que personne ne répondre, pour moi ça s'appelle du terrorisme.

En déposant plainte contre X après demain, l'association pro aéroport des "Ailes pour l'Ouest " espère savoir qui se cache derière ces lettres de menaces et ces actes de sabotage. Une enquête préliminaire a été ouverte parallélement par le parquet de Nantes.

Manuel Valls déterminé à voir bâtir l'aéroport

De quoi apporter de l'eau au moulin du Premier ministre, qui a dit à nouveau lundi sa détermination et celle du gouvernement à réaliser le projet, tout en rappelant aussi son attachement à la "méthode" de son prédécesseur Jean-Marc Ayrault, qui avait fait de Notre-Dame-des-Landes un combat personnel.

Il faut respecter la méthode et la procédure, dans un grand souci d'écoute et avec le souci de la concertation.

Une concertation et une écoute que les opposants au projet jugent depuis longtemps inexistante. Les derniers recours sur le sujet (concernant la loi sur l'eau et les espèces protégées) sont attendues dans les premiers mois de 2015. Elles devraient mettre un terme aux procédures contre le nouvel aéroport... Ou au projet lui--même.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.