dix mises en examen dans l’enquête sur la fraude à la viande de cheval
dix mises en examen dans l’enquête sur la fraude à la viande de cheval © reuters

Il était au cœur du scandale de la viande de cheval, révélé en 2013 : un négociant en viande néerlandais vient d'être condamné à 30 mois de prison pour avoir fait passer plus de 330 tonnes de viande cheval pour de la viande de bœuf.

Willy Selten, le négociant en viande néerlandais , a été condamné mardi aux Pays-Bas, par le tribunal de Bois-le-Duc chargé de l'affaire.

À travers deux entreprises de vente en gros dont il était propriétaire, l'homme est responsable d'un tour de passe-passe sans précédent : faire passer au moins 330 tonnes de viande de cheval pour du boeuf en 2011 et 2012.

Une escroquerie aux proportions hippiques

"En vendant en grande partie à des acheteurs étrangers, il a contribué à forger une image négative de l'industrie du boeuf néerlandaise", explique le tribunal pour appuyer sa décision. Le parquet avait requis une peine deux fois plus lourde.

Le scandale de la viande de cheval a éclaté en janvier 2013 après des analyses ADN de steaks hachés vendus dans deux supermarchés britanniques. Des produits faussement étiquetés "pur boeuf" ont également été vendus en France et aux Pays-Bas.

Parlant de négligence, Willy Selten a assuré qu'il ne s'agissait pas d'un acte intentionnel mais ses arguments ont été jugés irrecevables dans la mesure où aucun achat de viande de cheval n'était répertorié dans les registres de ses entreprises.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.