police
police © MaxPPP
**[Interstats](http://www.interieur.gouv.fr/Interstats/Actualites), c'est le nom du nouvel outil statistique lancé par le gouvernement ce mardi. Les chiffres publiés montrent une baisse des homicides sur trois mois, par rapport à l'an dernier. Mais sur la même période, les vols avec armes, eux, ont augmenté.** Renforcer la fiablité des chiffres et éviter les polémiques sur leur fiabilité, c'est l'objectif de cette nouvelle plateforme. Manuel Valls l'avait promise en 2012, alors qu'il était encore ministre de l'Intérieur. Elle permet désormais au service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI, créé en 2014) de publier ses données directement. Interstats ne se penche que sur neuf domaines jugés représentatifs de la délinquance. Elle compare les chiffres récoltés sur les trois derniers mois et sur une année. La gestion du site a été confiée à l'Insee. Les explications d'Emmanuel Leclère, du service police-justice
### Les premiers chiffres En septembre, [sur les trois derniers mois de 2015 par rapport à la même période de 2014](http://www.interieur.gouv.fr/Interstats/Actualites/Interstats-Conjoncture-N-1-Octobre-2015), les homicides volontaires sont en baisse de plus de 18% mais les vols avec armes à feu ou couteaux sont en hausse de plus de 10%. Les vols violents, sans armes, sont aussi en légère hausse (+ 3,9%) tout comme les cambriolages de logements (+ 3%). Les vols de et dans les véhicules sont également en légère hausse d'environ 2%. Sur les douze derniers mois, par rapport à 2014, les vols avec armes étaient en diminution de près de 16%, tout comme les homicides (- 7,3%) et les cambriolages de logements (- 4,4%), selon ce même bilan mensuel. Un certain nombre de faits n'apparaissent plus dans les statistiques officielles tels les viols. Elles ne sont pas considérées comme fiables car très peu de victimes porteraient effectivement plainte.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.