Pour la deuxième journée, le tribunal s’est penché sur les questions de procédures. Après le rejet d’une première question prioritaire de constitutionnalité (QPC) deux demandes de renvoi ont été plaidées par les avocats de la défense.

L’une concerne l’ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel, ce document qui résume et conclut l’instruction menée par le juge Gentil et qui sert de base à l’audience. L’estimant totalement à charge, les avocats de la défense ont donc réclamé son renvoi pour réécriture.

L’autre est une demande de sursis à statuer … Car une autre procédure est en cours à Paris. Et pas des moindre. Elle concerne l’une des principales témoins : Claire Thibout, ancienne comptable des Bettencourt et mise en examen pour faux témoignage.

Me Laffont, avocate de Patrice de Maistre interrogeait ce matin :

« Que ce passera-t-il demain si Claire Thibout était déclarée coupable de faux témoignage ? Nous nous retrouverions en situation de contrariété de jugements.

Je sais qu’il faut que ce procès vienne, je sais que c’est compliqué, je sais que c’est difficile. Mais je sais aussi que si vous jugez dans cette décision, vous porteriez atteinte aux droits de la défense ».

► ► ► DOSSIER |Suivez l'audience en direct, comprenez les enjeux du procès

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.