Procès Barbie : lees notes manuscrites de Vergès
Procès Barbie : lees notes manuscrites de Vergès © Radio France / Corinne Audouin

Des notes manuscrites de la plaidoirie de l'avocat de Klaus Barbie, Maître Jacques Vergès, décédé en août 2013, ont été vendues aux enchères 15.130 euros frais compris, ce vendredi, à l'Hôtel Drouot à Paris.

Une plaidoirie aux enchères ce vendredi après-midi à l'Hôtel Drouot, et pas n'importe laquelle! Celle de Jacques Vergès, pour la défense de Klaus Barbie, lors de son procès à Lyon en 1987. L'ancien chef nazi avait été condamné à la perpétuité, pour la déportation de centaines de juifs, dont les enfants d'Izieu.

Le reportage de Corinne Audouin

Notes manuscrites de J.Vergès
Notes manuscrites de J.Vergès © Radio France / Corinne Audouin

Il s'agit de 260 feuilles manuscrites, vendues donc 15.130 euros frais compris, qui ont servi de base à l'avocat pour sa plaidoirie.

Des papiers laissés à une de ses collaboratrices, qui les met aujourd'hui en vente, 1 an et demi après la mort du sulfureux avocat, résistant, défenseur des militants du FLN, d'Omar Raddad, mais aussi du terroriste Carlos et du chef des Khmers rouges.

Un personnage polémique, surnommé "l'avocat de la terreur" ou "l'avocat du diable", qui est mort ruiné, avec une énorme dette fiscale. La plupart de ses biens ont d'ailleurs déjà été vendus aux enchères en janvier dernier. Mais pour ce manuscrit-là, la vente a failli ne pas avoir lieu.

Une vente polémique

Ces documents devaient en effet passer sour le marteau le 23 juin à Drouot, mais le barreau de Paris avait obtenu leur retrait de la vente. Il s'inquiétait notamment des secrets qui auraient pu figurer dans ces notes. Maître Emmanuel Pierrat, membre du conseil de l'ordre et conservateur du musée du barreau expliquait alors :

Toutes les archives de Jacques Vergès sont couvertes par le secret de l'instruction et le procès Barbie concerne un crime contre l'humanité imprescriptible. Rien ne doit sortir sur le marché, rien ne doit être rendu public

Ces documents étaient proposés à la vente par une personne qui a travaillé il y a 30 ans au cabinet de Jacques Vergès. Le barreau de Paris a pour sa part récupéré les archives professionnelles de Jacques Vergès en août.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.