Régis de Camaret
Régis de Camaret © maxppp / maxppp

Le procès en appel de l'ancien entraineur tennis Régis de Camaret s'est ouvert devant les assises de Draguignan. En première instance, il avait été condamné à 8 ans de prison pour le viol de deux anciennes pensionnaires de son club de Saint Tropez, désormais défendu par Maître Eric Dupond-Moretti. Retraité de 71 ans, l'ancien "coach" charismatique du tennis féminin doit faire face à ses deux accusatrices, mais aussi à d'autres anciennes joueuses qui ont également fait état d'abus sexuels, prescrits car dénoncés trop tardivement.Parmi elles, l'ancienne numéro deux française, Isabelle Demongeot qui s'oppose ainsi à Nathalie Tauziat, ex numéro un, venue au premier procès prendre la défense de l'entraineur.

Le compte-rendu d'audience de Corinne Audoin

Le verdict est attendu le mercredi 12 février

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.