Christian Iacono lors de son procès en appel à Aix-en-Provence
Christian Iacono lors de son procès en appel à Aix-en-Provence © MaxPPP

C'est une terrible histoire de famille se joue, à partir de ce matin, devant la cour d'assises de Lyon. Christian Iacono, l’ancien maire de Vence, est jugé pour la troisième fois, pour le viol de son petit-fils Gabriel.

Un troisième procès, car sa condamnation à neuf ans de prison a été annulée l’année dernière par la cour de Cassation.

En effet, il y a quatre ans, l’enfant devenu adulte s’est rétracté, disant avoir tout inventé. Gabriel avait 9 ans quand il avait dénoncé les faits, il en a 24 aujourd'hui.

La procédure est rarissime : depuis 1945, seulement huit condamnés pour des crimes ont été acquittés au terme d'une révision. Tout semble simple : Christian Iacono, qui a toujours nié une quelconque agression sur son petit-fils, espère un acquittement.

Mais l’affaire se joue sur un terrain familial particulièrement explosif. Christian Iacono a, tout a long de la procédure, accusé son propre fils, Philippe, le père de Gabriel, d’avoir instrumentalisé son fils, pour lui nuire. Au moment de la dénonciation de Gabriel, à l’âge de 9 ans, ses parents étaient en conflit avec ses grands-parents. Christian Iacono avait deux ans auparavant lancé une procédure judiciaire pour obtenir la garde de son petit-fils pendant les vacances.

Philippe Iacono, père de Gabriel Iacono
Philippe Iacono, père de Gabriel Iacono © MaxPPP

Aujourd’hui, cet homme, Philippe Iacono, a rompu tout lien avec ses parents et sa soeur. Depuis la rétractation de son fils il y a 4 ans, il n’a plus de contact non plus avec Gabriel. Il a accepté de raconter, à la veille de ce procès douloureux, sa version de l’histoire.

Agé de 52 ans, médecin comme son père, il vit à Reims. Pour ce troisième procès, il ne sera pas partie civile. Il respecte le choix de Gabriel de ne plus incriminer son grand-père.. Mais s’il y a une chose dont Philippe Iacono est sûr, c’est que Gabriel n’a pas pu inventer ce qu’il lui a raconté. C’était en 2000, son fils avait 9 ans.

Je ne peux pas croire qu'il n'a pas subi quoi que ce soit.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.