le code de déontologie effectif le 1er janvier dans la police
le code de déontologie effectif le 1er janvier dans la police © reuters
**Personne n'est à l'abri d'un cambriolage, pas même la police ! Le siège parisien de la direction des ressources et des compétences de la police nationale a été "visité". Du matériel utilisé pour les transmissions radio cryptées des forces de l'ordre a été dérobé.** **Le bâtiment est pourtant bien surveillé.** Situé dans le XIIe arrondissement de Paris, l'immeuble "Lumière" est un édifice de huit étages abritant les bureaux des ressources humaines de la police nationale. Des gardiens de la paix et des sociétés privées assurent la protection des lieux. Le bâtiment est équipé, par ailleurs, d'un système de vidéosurveillance relié directement au ministère de l'Intérieur. Dès lors, comment des malfaiteurs ont-ils pu s'y introduire sans se faire repérer ? Peut-être en passant par les parkings sous-terrains, utilisés par d'autres locataires de l'immeuble. **Christophe Crépin, chargé des relations presse au syndicat Unsa-Police :** > Ce ne sont pas des bâtiments conçus pour la police. On avait attiré l'attention du directeur pour lui expliquer que la sécurité laissait à désirer. Quand la police est victime d'un cambriolage, cela ne donne pas une bonne image, c'est clair.
Dans les sous-sols, une douzaine de voitures appartenant au service de protection des hautes personnalités ont été vandalisées. La direction promet de renforcer la sécurité dans les plus brefs délais.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.