36 quai des Orfèvres
36 quai des Orfèvres © CC Audesou
**Une jeune femme Canadienne accuse quatre policiers de l'avoir violée au siège même de la police judiciaire parisienne, au fameux 36, quai des Orfèvres, après une soirée arrosée dans un pub du quartier.** C'est un scandale sans précédent qui secoue depuis jeudi le 36 quai des Orfèvres, le siège de la police judiciaire parisienne. Quatre policiers sont soupçonnés de viol en réunion commis au sein même du prestigieux 36. Ils font partie de la Brigade de Recherche et d'Intervention, l'ex-brigade antigang. Ils ont été placés en garde à vue jeudi après-midi, dans les locaux de l'IGPN, la police des polices. Les faits sont passibles de la cour d'assises. Les quatre policiers donnent une version très différente : après la visite, ils auraient ramené la femme au poste de contrôle et c'est la qu'elle aurait dit avoir été violée. La jeune femme qui les accuse est une touriste canadienne de 34 ans, qui se dit fille de policier. **Les explications de Géraldine Hallot**
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.