Prévention routière
Prévention routière © PHOTOPQR/SUD OUEST / PHOTOPQR/SUD OUEST

Le nombre de morts sur la route a augmenté de 1,9 % au mois de mai, par rapport à mai 2014. Quelque 265 personnes ont été tuées (cinq de plus que le même mois l'année dernière), 1 264 depuis le début du mois de janvier, c'est plus que sur les cinq premiers mois de 2014.

Une hausse que le gouvernement espère stopper avec deux mesures-phares qui entreront en vigueur au 1er juillet : l'interdiction des oreillettes au volant, et la baisse du taux d'alcoolémie pour les conducteurs novices de 0,5 g/L à 0,2 g/L. Difficile en revanche de savoir si ces deux facteurs sont des causes importantes d'accident (même si plus globalement, l'alcool est responsable d'un accident mortel sur trois).

► ► ► DOCUMENT | Lire les chiffres complets de la Sécurité routière (PDF)

"Il nous faut aller vite et loin car nous avons une situation préoccupante" , selon le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe. "L'année 2014 a vu réapparaître un phénomène qu'on espérait révolu : une hausse du nombre de personnes tuées. Le début de l'année 2015 ne dément malheureusement pas cette mauvaise tendance."

En revanche, le nombre d'accidents corporels est en baisse (-4,7 %), tout comme le nombre de personnes blessées et hospitalisées (respectivement -6,2 % et -4,5 %).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.