rachida dati retire sa candidature à paris
rachida dati retire sa candidature à paris © reuters

Ce mardi, l'ancienne Garde des Sceaux a assigné en justice l'éditeur "12bis". Elle tente de faire annuler la parution jeudi prochain d'une bande dessinée qui la met en scène avec sa petite fille.

"Aux noms des Pères", voilà le nom de cette BD qui révolte Rachida Dati. Sur le ton de l'humour et de la caricature, elle évoque la recherche de paternité de l'enfant de l'ex-ministre de la Justice.

L'avocat de Rachida Dati, Me Alain Cléry crie à la violation de l'intimité de la vie privée et dénonce "48 pages de matraquage".

Pour Me Nathalie Assal, avocat de l'éditeur, cette BD est "une rigolade", "une satire politique qui vise à souligner l'instrumentalisation de Rachida Dati qui a mis en scène sa vie privée à des fins de communication politique".

Rachida Dati a engagé une action en référé demandant l'interdiction de la BD et un euro symbolique.

Mais si l'interdiction n'était pas prononcée, elle demande la parution d'un bandeau indiquant que l'ouvrage est attentatoire à sa vie privée et réclame 100 000 euros de dommages et intérêts pour elle et sa fille.

Le tribunal des référés de Versailles se prononcera mercredi à 14h..

Les explications de Jean-Philippe Deniau

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.