Par rapport à notre précédente enquête réalisée avant les attaques, le score du FN progresse peu : +1 point au premier tour
Par rapport à notre précédente enquête réalisée avant les attaques, le score du FN progresse peu : +1 point au premier tour © Radio France

La liste conduite par Marine Le Pen arrive très largement en tête au premier tour avec 40% d'intentions de vote, selon une enquête Ipsos/Sopra/Stéria réalisé pour France Inter et France 2.

Avec de tels écarts, elle s’impose facilement au second tour en cas de triangulaire en obtenant 41% des intentions de vote contre 30% pour la droite et 29% pour la gauche, selon une enquête Ipsos/Sopra/Stéria réalisé pour France Inter et France 2, réalisée sur les listes électorales en région Nord Pas-de-Calais Picardie entre le 19 et le 21 novembre.

Le FN a peu progressé après les attentats du 13 novembre

A noter que la dynamique favorable au FN dans la région Nord-Pas de Calais Picardie est antérieure aux attentats du 13 novembre. Par rapport à notre précédente enquête réalisée avant les attaques, le score du FN progresse peu : +1 point au premier tour, stable au second tour.

"Nous n’observons pas d’effet attentat particulier dans cette région , explique Stéphane Zumsteeg, Directeur du Département Opinion et Recherche Sociale, Ipsos Public Affairs. Le FN avait déjà fait le plein de voix. Les personnes déterminées à voter FN n’ont donc pas attendu les attaques du 13 novembre pour exprimer cette intention. Plus intéressant, plus de 90% des électeurs déclarés du FN affirment que leur parti gagnera les élections. "

Stéphane Zumsteeg, Directeur du Département Opinion et Recherche Sociale, Ipsos Public Affairs :

Un parti comme les autres ?

"Le parti a totalement changé de nature dans l’esprit des gens , poursuit Stéphane Zumsteeg.Le FN est devenu un parti comme les autres. On n’est plus du tout dans le contexte antérieur où le vote FN était un vote protestataire. Le vote est maintenant un vote d’adhésion : on vote pour que Marine Le Pen accède à la présidence du Conseil régional pour les cinq années à venir. Le front républicain ne fonctionne plus : d’abord parce que l’électorat de droite n’a jamais vraiment joué le jeu, mais aussi parce l’opinion de l’électorat de gauche a changé. Il est désormais beaucoup plus compliqué pour ce dernier de voter pour la droite qu’il y a une quinzaine d’années…. "

Stéphane Zumsteeg, Ipsos Public Affairs :

Intentions de vote au 1er tour des autres listes :

  • Lutte ouvrière conduite par Eric Pecqueur : 2% (+1)
  • Parti Communiste conduite par Fabien Roussel : 3.5% (-1.5)
  • Europe Ecologie Les Verts / Parti de Gauche / Nouvelle Donne conduite par Sandrine Rousseau : 5% (-1)
  • Parti socialiste / Parti Radical de Gauche / MRC conduite par Pierre de Saintignon : 20% (stable)
  • "Nous Citoyens" conduite par Sylvain Blondel : 1% (-1)
  • Les Républicains / UDI / MoDem / CPNT conduite par Xavier Bertrand : 26% (+2)
  • Debout la France de Dupont-Aignan conduite par Jean-Philippe Tanguy : 2% (-1)
  • Union Populaire Républicaine conduite par Eric Mascaro : 0.5% (+0.5)
  • Front national conduite par Marine Le Pen : 40% (+1)

L’enquête a été réalisée sur internet auprès de 802 personnes inscrites sur les listes électorales en région Nord Pas-de-Calais Picardie, par la méthode des quotas entre le 19 et le 21 novembre.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.