Le choix de Roman Polanski comme président des César avait créé un tollé chez les associations féministes. Le réalisateur a finalement renoncé à tenir son rôle.

Roman Polanski renonce à présider l'édition 2017 des César
Roman Polanski renonce à présider l'édition 2017 des César © AFP / JANEK SKARZYNSKI / AFP

L'Académie des César a finalement renoncé à attiser le débat, lancé alors que Roman Polanski avait été choisi pour être le président de la prochaine cérémonie des César, prévue le 24 février prochain. Lors de sa traditionnelle conférence de presse, donnée ce mercredi pour dévoiler les noms des réalisateurs, films et acteurs en lice pour les plus prestigieuses récompenses du cinéma français, l'Académie a en effet annoncé que Roman Polanski renonçait à occuper cette fonction, en raison de la polémique, qu'il juge "injustifiée".

Le choix de Roman Polanski pour présider les César 2017 avait provoqué un tollé à l'égard du réalisateur de 83 ans, accusé d'un viol dans les années 70 aux États-Unis. L'annonce de son nom a immédiatement suscité un appel au boycott sur les réseaux sociaux, un tollé chez des associations féministes et a été condamné par la ministre des Droits des Femmes, Laurence Rossignol, interrogée sur France Culture :

Pour accentuer la pression, les mouvements féministes avaient appelé dans un communiqué à un rassemblement ce mercredi matin devant le Fouquet's où se tenait cette conférence de presse de l'académie des César, pour "redire leur colère" et "appeler les invité(e)s de la cérémonie à boycotter les César 2017".

L'objectif c'est de dénoncer le choix de l'Académie des César et de réveiller aussi la profession (Alice Coffin, coordinatrice de la manifestation et membre du groupe féministe La Barbe)

L'Académie des César, présidée par Alain Terzian, n'avait jusqu'ici pas réagi. La ministre de la Culture Audrey Azoulay, elle, s'est abstenue de critiquer le choix du réalisateur multirécompensé du "Pianiste", louant un "cinéaste de très grand talent".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.