Il a été assassiné mardi à l'arme blanche, lors d'une prise d'otage à l'heure de la messe matinale

Le Père Jacques Hamel
Le Père Jacques Hamel © capture écran INA

Le Père Jacques Hamel, prêtre auxiliaire de l'église Saint-Etienne, 86 ans, était un enfant du pays. Né à Darnétal, en Seine Maritime, il a été ordonné prêtre à 28 ans et aura officié 50 ans. Un demi-siècle de service avant de célébrer son jubilé d’or et de se retirer en 2008.

Mais comme il le concédait, un curé à la retraite, ça n’existe pas, alors il suppléait son successeur, l’abbé Auguste Moanda Phuati. Et ce mardi matin, il remplaçait le prêtre parti en vacances dans son Congo natal. Le père Moanda Phuati très choqué rentre au plus vite en Normandie et n’a pas de mots assez forts pour couvrir d’éloges la personnalité du père Hamel.

Tous les témoignages citent la ferveur, l’implication, l’engagement auprès de tous, une figure de la vie locale qui depuis 18 mois, depuis les attentats de Charlie, travaillait activement sur le dialogue interreligieux,

Mohamed Karabila président du Conseil Régional du Culte Musulman évoquent des réunions interconfessionnelles dans lesquelles Jacques Hamel jouait un rôle actif. « C’était un ami de la mosquée ».

Marqué par l’actualité chaotique de ces derniers mois, le Père Jacques Hamel avait écrit ces mots que l’on trouve à l’entrée de l’église.
« Voici venu l’été et le temps des vacances, moment de distance de nos préoccupations habituelles. Puissions-nous prendre soin de ce monde, à le rendre là où nous vivons plus chaleureux, plus humain, plus fraternel. Un moment de paix pour un meilleur vivre ensemble. Faisons-nous un cœur attentif aux belles choses. Que les vacances nous ressourcent et nous pourrons mieux pourvus reprendre la route ensemble »

"Il étonnait par son dynamisme, il était passionné par ce qu'il faisait" explique le porte-parole de l'archevêque, le vicaire Philippe Maheut

0'40

Philippe Maheut

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.