Un Falcon 50
Un Falcon 50 © CC ZK-NGJ

Un Falcon, piloté par des Français et contenant 26 valises avec 682 paquets de cocaïne, a été découvert sur l’aéroport de la station de Punta Cana en République dominicaine.

L’avion privé arrêté, alors qu’il allait décoller, devait s’envoler à destination de Versailles avec 700 kg de cocaïne à bord. Les forces de l'ordre dominicaines ont eu recours à un avion pour survoler la zone et empêcher le jet privé de décoller.

35 personnes dont quatre Français ainsi que des militaires, des policiers et des agents des douanes ont été arrêtés. Tous sont soupçonnés de faire partie d'un réseau de narcotrafiquants.

Parmi les personnes interpellées figure un lieutenant-colonel, accusé d'être le dirigeant du réseau, cinq capitaines, six lieutenants, trois sergents ainsi que quatre Français, entre autres.

Le réseau comptait sur la complicité de militaires assurant la sécurité des aéroports, de membres de la Direction nationale du contrôle des drogues, de militaire de la Marine, de la police et d'employés des douanes.

Cette opération est le fruit de sept mois de surveillance, en coopération avec des agences de sécurité européennes, qui avaient averti la République dominicaine de l'existence de ce réseau.

Franck Cognard

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.