contrôles renforcés chez air france après une saisie record de drogue
contrôles renforcés chez air france après une saisie record de drogue © reuters

Au moins six personnes, de nationalité européenne, sont en garde à vue dans le cadre de l'enquête. La police française a récemment saisi 1,3 tonne de cocaïne transportée dans un avion d'Air France en provenance de Caracas, la capitale vénézuélienne.

Selon la source, il n'y a aucun Français parmi ces personnes. Elles pourraient être déférées devant la justice mardi à l'issue de leur garde à vue. Parmi elles, il y aurait des Sud-Américains.

La drogue, qui semblait destinée à l'organisation calabraise Ndrangheta et peut-être en partie à la Grande-Bretagne, se trouvait dans une trentaine de valises enregistrées sous des noms de passagers fictifs. Les sources n'ont pas voulu préciser la date exacte de l'opération, qui a été menée en collaboration avec les polices espagnole, britannique et néerlandaise.

Saisie à l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle, la drogue a une valeur marchande de 50 millions d'euros "au prix de gros", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls. Des policiers ont évoqué le chiffre de 200 millions d'euros au prix de vente au détail. Manuel Valls a ajouté qu'il s'agissait de la plus importante saisie de cocaïne réalisée en France métropolitaine dans le cadre d'une enquête judiciaire .Pour le ministre de l'Intérieur :

Il n'est pas normal qu'on puisse transporter sur un avion d'Air France plus d'une tonne de cocaïne sans référence avec des passagers. La lutte contre la drogue internationale nécessite que tous les acteurs, notamment les transporteurs, participent de ce travail de coopération.

Air France a annoncé dimanche avoir renforcé ses contrôles et ouvert une enquête interne.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.