L'arrestation de Salah Abdeslam le 19 mars
L'arrestation de Salah Abdeslam le 19 mars © Reuters

Le parquet fédéral belge a confirmé ce matin queSalah Abdeslam a quitté la Belgique pour être transféré vers la France , "en exécution du mandat d'arrêt européen délivré à son encontre le 19 mars 2016 par la France" comme le détaille le communiqué du parquet belge.

Le seul suspect vivant des attentats de Paris doit être présenté dans la journée aux magistrats instructeurs français afin d’être mis en examen.

Salah Abdeslam est arrivé ce mercredi à "9h05 sur le territoire national" selon le communiqué du parquet de Paris. Selon des sources proches du dossier citées par l'AFP, Salah Abdeslam a été transféré "par voie aérienne, sous escorte du GIGN".

Salah Abdeslam était emprisonné en Belgique depuis le 18 mars dernier , date de son arrestation à Molenbeek, soit quatre mois après les attentats de Paris .

Le parcours de Salah Abdeslam depuis les attentats de Paris
Le parcours de Salah Abdeslam depuis les attentats de Paris © Radio France / Visactu

Défendu par un ténor du barreau de Lille

C'est l'avocat lillois Frank Berton , connu pour avoir défendu certains accusés d'Outreaux et Florence Cassez qui sera chargé de la défense de Salah Abdeslam en France.

Salah Abdeslam doit avoir un procès équitable, il doit être jugé pour ce qu'il a fait. Il est présenté comme le seul suspect survivant [des attaques du 13 novembre], la tentation va être forte de lui rejeter la responsabilité de tout ce drame sur les épaules. (...) Il m'a assuré [qu'il ne se murerait pas dans le silence]. Dans ces conditions j'ai accepté de le défendre, explique l'avocat Frank Berton à France Bleu Nord.

►►►Écoutez l'interview de Frank Berton, avocat de Salah Abdeslam

Après la mise en examen de Salah Abdeslam, le juge des libertés et de la détention prononcera sa détention provisoire. Selon l'AFP, c'est à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) qu'il sera incarcéré. En fin de matinée, le ministre de la Justice a confirmé ce qu'il avait déjà annoncé début avril, à savoir que "toutes les mesures nécessaires" seront prises pour la mise en détention du suspect-clé des attentats de Paris.

Salah Abdeslam sera incarcéré dans un quartier d'isolement au sein d'un établissement d'Ile-de-France adapté. Il sera pris en charge par une équipe de surveillance dédiée, composée de surveillants aguerris, formés à la détention des personnes réputées dangereuses . Un certain nombre de mesures ont déjà été prises pour que son environnement soit sécurisé, a détaillé Jean-Jacques Urvoas, le garde des Sceaux.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.