Près de 100.000 policiers, gendarmes et militaires seront mobilisés pour le 31 décembre et de nouveaux dispositifs de protection mis en place.

Un dispositif sécuritaire renforcé pour le Nouvel an
Un dispositif sécuritaire renforcé pour le Nouvel an © AFP / Miguel Medina

12 jours après l'attentat de Berlin, ce réveillon bénéficiera d'un important dispositif de sécurité avec 100 000 personnes sur le pont le 31 au soir.

52 600 policiers et CRS, 36 000 gendarmes sur les grands axes routiers notamment, quelques milliers d'agents de la préfecture de Police de Paris et du dispositif militaire Sentinelle, près de 100 000 agents des forces de l'ordre public seront déployés sur le terrain ou en alerte, prêtes pour intervenir. C’est le cas des dernières unités régionales crées du RAID et du GIGN, comme à Nice ou Toulouse et à Paris la brigade de recherche et d'intervention dont les effectifs ont presque doublés cette année. Quelque 1 700 fonctionnaires seront aussi mobilisés sur les Champs-Élysées et ses alentours.

Une présence armée plus massive qu'à Noël (91.000 policiers et gendarmes étaient sur le pont) puisque sur les Champs-Élysées, par exemple, on attend près de 600 000 personnes pour assister au spectacle son et lumière, avant les 12 coups de minuit, destiné à faire la promotion de la capitale pour les J.O de 2024.

À Nice, aux policiers d'élite du Raid s'ajouteront 150 policiers. À Strasbourg, ils seront 350 policiers et 200 militaires et à Toulouse, 200 policiers.

Les leçons des attentats de Nice et de Berlin ont été tirées. Comme à Strasbourg pour le marché de Noël, on aura beaucoup de barrage avec des véhicules en quinconce, des blocs de bétons déposés et des drones de la police qui survoleront les zones sensibles, en particulier les toits.

Sécurité renforcée en France pour le jour de l'An
Sécurité renforcée en France pour le jour de l'An © Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.