silvio berlusconi condamné en appel à quatre ans de prison
silvio berlusconi condamné en appel à quatre ans de prison © reuters

Silvio Berlusconi a été condamné lundi à Milan à sept ans de prison et à une peine d'inéligibilité à vie dans l'affaire du "Rubygate". Il a été coupable d'avoir eu recours aux services d'une prostituée mineure.

Cette peine ne sera effective qu'une fois épuisées les possibilités d'appel. L'ancien président du Conseil italien était poursuivi pour incitation à la prostitution de mineure et pour abus de pouvoir. Le tribunal de Milan composé de trois juges, toutes des femmes, l'a reconnu coupable dans les deux volets de l'affaire.

Ce verdict fait suite à une procédure de deux ans à l'encontre du "Cavaliere", âgé de 76 ans, accusé d'avoir eu des relations sexuelles tarifées avec la danseuse marocaine Karima El Mahroug, dite "Ruby", alors que celle-ci était encore mineure.

C'est une suprise, la peine est lourde. Les précisions en Italie d'Anaïs Feuga

Silvio Berlusconi était également accusé d'abus de pouvoir pour avoir fait libérer "Ruby" en mai 2010 dans une affaire distincte concernant le vol d'un bracelet d'une valeur de 3 000 euros. Le parquet avait requis six ans de prison et l'inéligibilité à vie.

Les faits se seraient déroulés alors que Berlusconi était encore chef du gouvernement, dans le cadre de soirées organisées dans sa villa d'Arcore, près de Milan.

Rubygate
Rubygate © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.