14/12/09 DANS LE CAFE TABAC PRESSE LE SAINT ROCH A LAVAUR UN CAMBRIOLEUR A ETE TUE DE 2 COUPS DE FUSIL PAR LE PROPRIÉTAIRE.
14/12/09 DANS LE CAFE TABAC PRESSE LE SAINT ROCH A LAVAUR UN CAMBRIOLEUR A ETE TUE DE 2 COUPS DE FUSIL PAR LE PROPRIÉTAIRE. © PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI / JEAN MARIE LAMBOLEY

Jusqu’où s’applique le principe de la légitime défense ? C'est la question à laquelle la cour d'assises du Tarn a dû répondre cette semaine en examinant le renvoi pour meurtre du cafetier de Lavaur, finalement condamné à sept ans de prison ferme. Luc Fournie était accusé du meurtre d'un jeune homme du village, âgé de 17 ans, qui tentait de le cambrioler. Le cafetier, qui s'attendait à la visite des voleurs, s'était équipé d'un fusil chargé et dormait sur un matelas dans l'arrière boutique... Et le 13 décembre, la nuit où deux cambrioleurs pénètrent dans sa boutique, il tue l'un des deux et tire également sur l'autre qui s'enfuit.

La cour d'assises n'a finalement pas retenu la légitime défense, estimant que la riposte du commerçant était disproportionnée, contrairement à ce que soutenaient l'accusation et la défense.

► ► ► EN DIRECT | Suivez les derniers moments de l'audience avec notre reporter Jean-Philippe Deniau

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.