La maison d'arrêt de Sequedin
La maison d'arrêt de Sequedin © La Voix du Nord / STEPHANE MORTAGNE

Deux trafiquants de drogue se sont enfuis dans la soirée de jeudi à vendredi lors d'un transfert entre deux établissements. Ils devaient rejoindre la prison de Séquedin dans la Nord, là-même d'où s'était enfui Redoine Faïd en avril dernier.

Selon le principal syndicat surveillant, les deux hommes de 21 et 28 ans ne sont pas considérés comme très dangereux. Menottés, il auraient pris la fuite lors d'un arrêt à un feu rouge après avoir réussi à ouvrir la fenêtre.

Le deux hommes bénéficiaient d'un régime de semi-liberté après avoir falsifié des contrats de travail. Une fois la supércherie découverte, le juge a décidé de les incarcérer à la maison d'arrêt de Sequedin, distante de seulement un peu plus d'un kilomètre du centre de semi-liberté.

Prévenus 45 minutes après les faits qui se sont déroulés vers 22H20 sur la commune d'Hallenes-lez-Haubourdin, une vingtaine de gendarmes ont été mobilisés pour rechercher les deux hommes. Les recherches se poursuivent vendredi.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.