Libé Tapie
Libé Tapie © Radio France

Eric Woerth n'a pas voulu commenter ce matin l’information de Libération sur la ristourne fiscale de plusieurs dizaines de millions d'euros qu'il aurait accordée à Bernard Tapie. Pour Bernard Tapie "tout est absolument faux".

Selon Libé, l'ancien ministre du Budget a permis à Bernard Tapie de ne payer que 11,2 millions d'euros sur le résultat de l'arbitrage rendu en 2008 qui lui avait offert plus de 400 millions d'euros.

Une ristourne de l’ordre de 54 à 83 millions d'euros qu'Eric Woerth aurait accordé contre l'avis de l'administration fiscale.

Selon Tapie, non seulement il n'a bénéficié d'aucune ristourne, mais mieux, le fisc lui aurait fait payer "7 millions de trop"...

Libération fait état d'une lettre d'Eric Woerth du 2 avril 2009

Dans son édition du 25 octobre, Libération raconte les longues négociations entre le camp Tapie et la cellule fiscale du ministère du Budget, chargée des personnalités. Finalement, deux projets auraient été soumis à Eric Woerth : l'un à 94 millions d'euros, en appliquant une taxation à 33,33%, et l'autre à 65 millions d'euros. Mais l'ancien ministre, entendu jeudi et vendredi par la justice dans une autre affaire, celle de l'hippodrome de Compiègne, aurait effectué des "coupes" jusqu'à parvenir à la somme de 11,2 millions d'euros, affirme le quotidien. Et tous ces débâts se font par courriers et notes.

Les explications de Sara Ghibaudo

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.