Le juge antiterroriste Marc Trévidic sera bien en Algérie, la semaine prochaine, pour procéder à l’exhumation puis à l’autopsie des têtes des moines de Tibéhirine, assassinés en 1996. Le magistrat sera accompagné d’une équipe d’expert médico-légaux, afin de tenter d’éclaircir les conditions exactes de la mort des moines.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.