Toni Musulin libéré après trois ans de prison
Toni Musulin libéré après trois ans de prison © Maxppp / Franck Fernandes

L'ex-convoyeur de fonds, condamné en 2010 à trois ans de prison (une peine alourdie en appel à cinq ans), est finalement sorti de prison dimanche dernier. Pour l'institution judiciaire, il était arrivé "en fin de peine".

De Toni Musulin, on a surtout retenu deux chiffres : cinq ans de prison, sa peine prononcée en appel en novembre 2010 ; et 11,6 millions d'euros, le butin jamais retrouvé du casse pour le quel il a été condamné.

C'était le 5 novembre 2009, le convoyeur de fonds disparaissait avec son fourgon de la société Loomis et surtout son précieux contenu. Quelques heures plus tard, le véhicule était retrouvé, complètement vide, bien sûr. Onze jours après, Toni Musulin réapparaissait, pour se rendre à la police monégasque.

Trois ans et une cellule VIP

Condamné en mai 2010, à trois ans de prison, il fait appel. Un appel qui va aggraver sa peine : 5 ans de prison pour l'ancien convoyeur. La Cour de cassation, son dernier recours, rejette tous ses pourvois en juin 2012, rendant la condamnation définitive.

Aujourd'hui, une source judiciaire assure que Toni Musulin était aujourd'hui "en fin de peine". "Il est sorti dimanche de la prison de la Santé, où il avait été transféré", explique cette source.

D'abord détenu à l'isolement à Lyon, il avait été transféré à la mi-mars dans la prison parisienne. L'administration centrale lui avait alors attribué une cellule "VIP".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.