La Fashion Week de Bordeaux se déroulait depuis jeudi
La Fashion Week de Bordeaux se déroulait depuis jeudi © IP3 PRESS/MaxPPP

L'événement devait se tenir jusqu'à ce dimanche. C'est raté. La préfecture de Gironde a annulé ce samedi la première "Fashion Week" bordelaise, après une inspection qui a révélé de "très nombreuses infractions", notamment de travail dissimulé.

Dans un communiqué, le préfet Michel Delpuech indique que la fermeture prend effet immédiatement. Les services de l'État se sont rendu compte que l'organisateur de cette Fashion Week, qui avait débuté jeudi dernier, ne disposait pas de licence d'agence de mannequins, obligatoire pour pouvoir organiser ce type d'événement.

L'organisateur est donc en infraction pour "travail dissimulé par dissimulation d'activité", précise la préfecture. Du "travail dissimulé par dissimulation de salariés" a également été constaté, "seuls trois salariés sont déclarés" auprès de l'URSSAF, alors que "plusieurs dizaines" de personnes sont employées sur l'événement.

"Mesure excessive", selon l'organisateur

La préfecture a relevé, par ailleurs, "l'absence d'agrément" pour l'engagement de mannequins de moins de 16 ans. Quatre enfants seraient concernés.

"La liste des infractions est longue comme le bras", explique Clément Carpentier, de France Bleu Gironde.

L'organisateur, jeune président d'une agence d'événementiel bordelaise, a été entendu par la police vendredi soir. Il serait "abattu", d'après une porte-parole de la Fashion Week, qui juge la mesure "excessive".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.