Poker
Poker © CC maorix

Des peines allant jusqu'à trois ans de prison pour l'équipe formée de responsables de casinos et de joueurs professionnels qui identifiaient les cartes marquées grâce à des lentilles infrarouge.

Un système pour tricher au poker digne d’un film. Des cartes truquées et des lentilles infrarouges pour les reconnaître. Une équipe formée de trois joueurs italiens et de trois complices dont deux responsables de casinos de Nice et Cannes avec plus de vingt ans de métier.

Tout ce petit monde était jugé hier devant le tribunal correctionnel de Grasse qui a prononcé des peines allant jusqu'à 3 ans de prison et plusieurs centaines de milliers d’euros d’amende.

L’équipe de tricheurs alliait la plus haute technologie –des lentilles infrarouges achetées en Chine par internet pour 2.000 euros- et les bon vieux signes au complice.

En une soirée ils réussiront à empocher 70.000 euros.

Les membres des comités de direction des casinos de Cannes étaient chargés d’introduire sur les tables, des jeux de carte truqués. L’un d’eux s’est justifié en faisant état de dettes à régler.

On sait aujourd’hui que l’un des tricheurs a revendu des verres de contacts à d’autres tricheurs. L'enquête a mis en évidence au moins une autre équipe de tricheurs liée au même réseau, mais n'a pu l’appréhender.

Lauriane Delanoë était à l'audience

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.