Saint-Gaudens, Saumur et Tulle, le fief de François Hollande vont être réimplantés. Christiane Taubira, ministre de la Justice a annoncé le mesure vendredi.

Il y avait huit villes qui ont fait l'objet d'un ré-examen du fonctionnement de la justice dans ces territoires après la refonte de la carte judiciaire. un rapport à été transmis à la garde des sceux qui a été plus loin que les recommandations qui ne suggérait qu'une réouverture du tribunal de grande instance de Tulle. Selon Christiane Taubira :

J'ai choisi un faisceau d'indices, parce que (...) je veux être incontestable. Je veux travailler sur des éléments objectifs, repérables, mesurables.

Tulle favorisé ? Le reportage de Philippe Graziani

l'un des juges du tribunal arbitral de l'affaire tapie placé en garde à vue
l'un des juges du tribunal arbitral de l'affaire tapie placé en garde à vue © reuters

Parmi ces indices : le volume d'activité (le nombre d'affaires civiles et pénales), les distances par rapport au tribunal de rattachement, l'évolution démographique du territoire concerné, ou encore la présence d'une maison d'arrêt.

Toujours dans le cadre de ces ajustements, des chambres détachées du TGI vont être mises en place à Dôle (Jura), Guingamp (Côtes-d'Armor) et Marmande (Lot-et-Garonne). Autre ajustement : des guichets uniques de greffe vont ouvrir à Belley (Ain) et Millau (Aveyron)L'ensemble de ces mesures coûtera 5,5 millions d'euros, une enveloppe dégagée par des reports d'autres dépenses, a-t-elle expliqué, précisant que la fermeture de ces tribunaux avait coûté, pour les mêmes ressorts, plus de 11 millions d'euros. La réforme de la carte judiciaire pilotée par l'ancienne ministre de la Justice Rachida Dati avait entraîné la suppression de 22 tribunaux de grande instance sur 181, de 178 tribunaux d'instance sur 473 et la création de 7 tribunaux d'instance.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.