Hervé Gaschignard, l'évêque d'Aire-et-Dax dans les Landes, a présenté sa démission à la demande du Vatican.

l'évêque de Dax, Mgr Hervé Gaschignard, contraint à la démission
l'évêque de Dax, Mgr Hervé Gaschignard, contraint à la démission © Maxppp / Sud-Ouest/photo PQR

Il s'agit d'une décision exceptionnelle de la hiérarchie catholique. Mgr Hervé Gaschignard a été contraint à la démission "sur suggestion du Nonce apostolique", l'archevêque italien Luigi Ventura, représentant du Vatican auprès de l'Eglise catholique française. Une démission, acceptée par le pape François.

On reproche à l' évêque de Dax, âgé de 57 ans, une "attitude pastorale inappropriée" envers des jeunes.

Une décision rare et rapide

La décision intervient dans une période de remise en cause aiguë du laxisme de l'église catholique dans la lutte contre les affaires de pédophilie. Le récent numéro de "Cash Investigation". Pédophilie dans l'Eglise : le poids du silence" sur France 2 était justement consacré à ces prêtres que l'Eglise a protégé en les déplaçant.

Les explications de Mathilde Imberty à Rome

Cette fois l'Eglise a pris les devants et précise par la voix du responsable de la communication à l'évêché de Dax, que la démission intervient après "des propos et comportements inappropriés qui auraient pu être tenus" par Mgr Gaschignard, mais "il n'est en aucun cas question d'agressions ou d'actes sexuels".

Il ne s'agit aucunement d'affaires de pédophilie

Frédéric Denis a rencontré le numéro deux du Diocèse de Dax

Jean-Pierre Ricard, le cardinal-archevêque de Bordeaux, a précisé avoir reçu "le 21 mars deux personnes du diocèse d'Aire et Dax, en contact avec des jeunes. Elles lui ont fait part de leurs interrogations et même du malaise ressenti devant des attitudes et des paroles de Mgr Hervé Gaschignard vis-à-vis de jeunes". Le 28 mars, dans le cadre de l'Assemblée des évêques à Lourdes, le cardinal en a parlé à Mgr Gaschignard, qui, "déjà alerté, en avait informé le Nonce apostolique et pris contact avec le procureur de la République".

Mgr Hervé Gaschignard avait été ordonné prêtre en 1989, consacré évêque en 2008 et nomme évêque d'Aire et Dax en 2012. Selon le quotidien La Croix, son comportement avait provoqué une alerte, il y a six ans, alors qu'il était évêque auxiliaire de Toulouse. Un signalement au procureur de la République avait été classé sans suite. Une deuxième mise en cause après qu'une famille ait fait état, déjà, de comportement inapproprié, alors que le religieux était directeur adjoint du séminaire et conseiller spirituel des scouts d'Europe.

ÉCOUTER | En 2011, Hervé Gasghignard avait fait l'objet d'une enquête classée sans suite : les explications de Stéphanie Mora, de France Bleu Toulouse :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.