Le vol de tickets restaurant est plutôt fréquent mais le montant du butin amassé par deux braqueurs à Paris atteint cette fois des sommets : plus d'un million d'euros au total.

Le butin de ce vol de tickets restaurant a atteint le montant record d'un million d'euros
Le butin de ce vol de tickets restaurant a atteint le montant record d'un million d'euros © AFP / Philippe Huguen

Il était 6h40 ce mardi lorsque le duo de braqueurs a forcé le digicode à l'entrée de l'entrepôt d'une compagnie de coursiers à Bagnolet (Seine-Saint-Denis). Bien informés, les deux hommes ont ensuite menacé avec des couteaux deux chauffeurs qui s'apprêtaient à partir en livraison. À l'intérieur de leur cargaison, des centaines de tickets resto. Les deux malfaiteurs sont repartis en voiture avec leur butin. Voiture qui a été retrouvée, à quelques kilomètres de là, dans une cité de Fontenay-sous-Bois, grâce à une balise GPS. À l'intérieur, les sacs, vides, qui ont servi à transporter les tickets resto volés. Reste à savoir si la voiture appartient bien à un résident du quartier, ou si elle a été volée. Les enquêteurs n'excluent pas la possibilité de braqueurs "amateurs", dans tous les cas, très bien renseignés.

Un vol assez fréquent

L'un des derniers vols de chèques restaurant avait été très bien organisé. Les braqueurs n'avaient pas laissé de traces. C'était l'an dernier à Vénissieux près Lyon. Des braqueurs encagoulés et armés de kalachnikovs étaient arrivés à plusieurs voitures et motos en plein centre-ville pour repartir avec 65 petits colis en quelques secondes à peine.

Les tickets resto sont très faciles à écouler, l'identité de leur détenteur est rarement vérifiée. Dans tous les cas, les braqueurs vont devoir trouver le moyen d'épuiser leur stock d'un millions d'euros de tickets restaurant avant le 31 janvier 2018, leur validité étant limitée.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.