Initialement instruite à Nanterre, l’affaire est dépaysée en novembre 2010. A l’origine de cette décision : l’affrontement entre Philippe Courroye et Isabelle Prévost-Desprez.

Le tribunal de grande instance de Bordeaux
Le tribunal de grande instance de Bordeaux © Maxppp / .

Initialement instruite à Nanterre, l’affaire est dépaysée en novembre 2010. A l’origine de cette décision : l’affrontement entre le procureur Philippe Courroye et la présidente de la 15e chambre du tribunal, Isabelle Prévost-Desprez. Si les deux se sont longtemps côtoyés au sein du pôle financier, ils sont aujourd’hui en guerre ouverte.

L’embarras de Philippe Courroye

Mais en juillet 2009, il est court-circuité par Françoise Meyers qui dépose une citation directe à l’encontre de François-Marie Banier devant le tribunal de Nanterre. Selon la fille de Liliane Bettencourt, le procureur de Nanterre “ne tire pas les conséquences assez rapidement”. Il le fera deux mois plus tard en classant l’affaire sans suite.

Isabelle Prévost-Desprez et la violation du secret de l’instruction

Isabelle Prévost-Desprez, présidente de la 14e chambre du tribunal correctionnel, entre alors en scène. En septembre 2010, Le Monde publie un article qui relate une perquisition au domicile de Liliane Bettencourt. Pour le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, les choses sont claires : la juge Isabelle Prévost-Desprez a informé les journalistes du Monde. Sur une plainte de l’héritière de L’Oréal, irritée de voir relatée cette perquisition dans la presse, une enquête pour violation du secret professionnel est alors ouverte. Il saisit, dans ce cadre, les factures téléphoniques - appelées fadettes - de Gérard Davet et Fabrice Lhomme. Une initiative que la cour de Cassation juge contraire au droit sur le secret des sources et qui aboutit à la mise en examen du procureur.

Le petit monde bordelais

L'affaire est donc dépaysée à Bordeaux ... sans pour autant que les polémiques s'arrêtent là.

Ainsi, alors que la mère, Cécile Ramonatxo, instruit l’affaire Bettencourt; le fils futur avocat effectue un stage au cabinet Ducos-Ader-Dupin, avocats du tuteur de Liliane Bettencourt.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.