Trois personnes ont été arrêtées ce mardi dans cet immeuble à Albi
Trois personnes ont été arrêtées ce mardi dans cet immeuble à Albi © maxppp

Deux hommes et une femme ont été interpellés ce mardi matin à Albi. Parmi les suspects, deux sont revenus récemment d'un séjour de 3 mois en Syrie. La police soupçonne cette cellule d'avoir préparé des actions violentes.

Une cellule de djihadistes présumés vient d'être démantelée à Albi dans le Tarn. Deux hommes et une femme que la police soupçonne d'appartenir à cette cellule liée à la Syrie ont été arrêtés ce mardi matin dans un immeuble du quartier de Cantepau.

Une intervention du Raid

Vers 6 heures du matin, les trois suspects ont été interpellés par des membres de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) assistée du Raid. Cette arrestation fait suite à une commission rogatoire ouverte en septembre 2013 par un juge antiterroriste parisien.

D'ores et déjà, les enquêteurs savent que deux des trois suspects sont revenus en avril et en mai dernier d'un séjour de trois mois en Syrie. La police soupçonne un des deux hommes d'être un recruteur de candidats au jihad en Syrie.

Toujours d'après les enquêteurs, leur cellule rayonnait sur Albi et Toulouse. Ils ont été arrêtés alors qu'on les suspectait de préparer des "actions violentes".

Le gouvernement a lancé un plan gouvernemental de lutte antijihad, en particulier, contre les filières vers la Syrie.

L'une des mesures phares de ce plan, présenté au printemps par Bernard Cazeneuve, est la possibilité donnée aux proches de candidats potentiels au djihad de les signaler via une plateforme internet et un numéro vert.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.